« Koloreak »


Dans cette série Alain d’Aries prend le parti de la couleur et du format carré. La toile comme support pour barioler le monde, primaires et complémentaire se répondent à la manière de vitraux. Lumineuses, les compositions égayent nos sens pour un voyage au pays de l’imaginaireA plats, figures géométriques et courbes coexistent à l'intérieur des toiles dans une explosion de teintes mettant en scène des situations exceptionnelles ou, plus simplement, des instants de la vie de tous les joursDans les plus grands formats l'oeil exercé peut également déceler, dans une totale figuration libre, des personnages polymorphes, fondamentalement bienveillants