Txalupa

Exposition du 2 mai au premier juin

Du mercredi au samedi de 14 h à 18 h  

Levons les voiles, cap vers un voyage spatio-temporel en Pays basque. A l’occasion de la quinzaine du patrimoine maritime et fluvial, l’exposition collective « Txalupa », organisée en collaboration avec l’association Ibaialde, réunit une séries d’œuvres d’artistes régionaux autour du thème de la barque et de la pêche. Un appel au large où sculptures, peintures et dioramas coexistent dans une atmosphère marine. Tout au long du mois, nombreuses sont les manifestations qui auront lieu à Bayonne. Courses de traînières, projections, marche collective et conférences rythmerons ce mois placé sous le signe de l’eau.

 

Eric Bourdon 

 

Ayant parcouru le monde pendant plusieurs décennies, Eric Bourdon est un autodidacte qui a ramené de ses voyages les lignes claires, les couleurs franches et les jeux de lumière des artistes haïtiens et africains. Ses valises posées dans le Sud-Ouest depuis quelques années, il puise aujourd’hui son inspiration dans les traditions de sa région d’accueil. Peintre figuratif, il situe son style à la frontière du régionalisme, de la bande dessinée, du naïf et de l’art urbain.

 

Franck Utsenea 

 

Artiste peintre installé à Saint-Jean-de-Luz, Franck Utsenea mêle dans ses compositions, les langues, les époques, les techniques et les genres picturaux. Il surgit de ses toiles une peinture spontanée, peuplée de références et parfumée d’onirisme.

 

Erika Sellier

 

Artiste plasticienne, autodidacte et voyageuse, la peinture d’Erika Sellier raconte son amour des vieux métiers, des coutumes, de ce patrimoine immatériel et séculaire qu'offre la diversité du monde. Fragments de matières, papiers froissés, petites traces d'époques révolues sont autant d’éléments dont l’artiste se nourrit pour offrir au spectateur des créations où tendresse et nostalgie se répondent habilement.

 

Lehoux / Lopez Sculptures 

 

Bruno Lehoux et Philippe Lopez sont deux créateurs passionnés qui, grâce à leur talent de concepteur-designer, expriment toute leur sensibilité vis-à-vis de la mer et de son environnement. Inspirés par la forme majestueuse et puissante de la nageoire caudale des baleines, ils ont imaginé des sculptures monumentales, des fontaines, du mobilier et des objets de décoration. Une série d’objets d’art emplie de poésie aux formes avant-gardistes, naturellement classiques.

 

Juliette June 

 

Plasticienne et performeuse, la démarche de Juliette June s’apparente à une recherche artistique au sens spirituel ; de l’intérieur vers l’intérieur, le corps comme porte d’entrée vers une autre dimension. Ses travaux tentent de donner forme aux sensations corporelles en rendant ainsi au réel sa nature poétique.

 

Jean Larre 

 

Artiste plasticien autodidacte originaire de Bayonne, Jean Larre travaille la matière dans des compositions réalisées sur bois. Il creuse des sillons dans l’enduit et y ajoute des pigments pour faire ressortir des figures géométriques aléatoires qui emportent le spectateur dans d’étranges compositions abstraites. Une invitation aux voyages immobiles où signes et symboles règnent en maître. 

Alain d’Aries 

 

Artiste autodidacte originaire de Bayonne, Alain d’Aries s’adonne, lors de ses voyages, à la plongée sous marine. Amoureux des fonds marins, il n’est pas rare de voir apparaître dans ses travaux, l’empreinte de la mer, sauvegardée par le regard curieux d’un artiste aux multiples facettes

Gogara 

 

Créateur graphique installé à Sare, Guillaume Chavanne alias Gogara mène une double-vie, celle d’un artiste fasciné par la mythologie des signes basques et celle d’un moniteur guide de pêche, enseignant l’art de la capture dans les rivières et l’océan. La résonance des tribus lointaines avec les peuples basques l’inspire et l’entraine dans d’élégantes créations épurées

 

Le Dispositif Educatif de Formation et d’Insertion (DEFI) Grand-Voile & Moteurs

 

Le dispositif DEFI Grand-Voile & Moteurs de l’Association Sauvegarde de l’Enfance à l’Adulte du Pays Basque favorise l’insertion professionnelle et sociale de jeunes âgés de 14 à 21 ans à partir d’un accompagnement éducatif, d’ateliers professionnels et de formations qualifiantes. Dans le cadre d’un projet de découverte de l’océan et de rénovation d’un bateau de type Love Love, ces derniers ont souhaité mettre en avant leurs compétences professionnelles acquises en ateliers menuiserie et matériaux composite pour fabriquer des trophées qui seront remis aux vainqueurs de la régate du 25 mai 2019 « 7. Angeluko Portu Estropadak ».